Snus english Snus Sverige Snus Danmark

V2 TOBACCO FABRICANT SNUS

snuff manufacturer

V2 Tobacco est un fabricant de tabac à priser, basé à Silkeborg, au Danemark. Nous produisons deux variantes de tabac à priser (snus) suédois : en portion et en vrac. Les produits se déclinent en une grande variété de tailles et de goûts. Tous nos produits sont pasteurisés et pauvres en nitrosamines.

Notre concept et notre philosophie de production sont mus par notre passion pour le tabac à priser, l’excellence et les avantages de la réalisation de petits lots de tabac sans combustion.

Nous considérons le snus comme un produit sophistiqué extrêmement agréable, aux arômes et goûts variés, issus de la fraîcheur naturelle des épices et herbes parfumées. Un véritable plaisir adapté à presque toutes les occasions.

Etant donné que la vente du snus n’est pas autorisée dans les boutiques dans l’UE (à l’exception de la Suède et du Danemark), nous souhaitons vous apporter davantage d’informations concernant ce tabac à priser.

 

Citations concernant le snus

1. L’utilisation du snus en Suède est associée à un moindre risque de devenir fumeur régulier et à une plus grande chance d’arrêter de fumer

2. Le tabac sans combustion est environ 99% moins nocif que le fait de fumer

3. Nous considérons que l’absence d'options qui réduisent efficacement la nocivité pour les fumeurs est illogique, injuste et agit contre les droits et les meilleurs intérêts des fumeurs et de la santé publique

4. Les fumeurs qui ont changé pour le snus au lieu de continuer de fumer et les nouveaux utilisateurs de tabac qui n’ont utilisé que le snus pourraient gagner sur le plan de la santé, comparés aux fumeurs

5. Les fumeurs accros ont le droit de choisir parmi une gamme de produits à base de nicotine plus sûrs et d'obtenir des informations précises et impartiales pour guider leur choix

6. Le risque d’effets nocifs associés au snus est, dans l’ensemble, estimé 90% inférieur à celui associé à l'acte de fumer.

7. L’expérience du snus chez les Suédois a été positive et il serait utile de la copier ailleurs

8. l’utilisation de produits sans combustion à faible teneur en nitrosamines est clairement sensiblement moins nocive que le fait de fumer du tabac

9. Ainsi en Suède, où il y a apparemment eu un transfert considérable du tabagisme vers le snus, la disponibilité du snus a été bénéfique pour la santé publique

10. ...accord général entre les experts de la politique et de la recherche concernant le tabac selon lequel l’utilisation du tabac sans combustion (ST) est beaucoup moins dangereuse que le fait de fumer. Même si les estimations ne sont pas précises, l’utilisation du ST ne représente que de 0,1% à 10% du risque de fumer

11. Comparée aux cigarettes, l’utilisation des produits occidentaux du tabac sans combustion (ST) est associée à un très faible risque de maladie qui peut être mortelle (les estimations sont de l’ordre de quelques pour cent du risque de fumer)

12. Le tabac sans combustion à faible teneur en nitrosamines et les produits pharmaceutiques à base de nicotine représentent les manières les plus prometteuses de réduire considérablement la nocivité liée à l'utilisation de la nicotine parmi les fumeurs existants incapables ou non disposés à abandonner le tabac ou l'utilisation de nicotine

13. ...l’utilisation du tabac occidental sans combustion (ST) est sensiblement moins nocive que de fumer des cigarettes. Cela n’est pas surprenant étant donné que l'utilisation du ST n'expose pas l’organisme aux produits de combustion nocifs et les poumons aux lésions qui résultent du tabagisme.

14. Si les fumeurs n’ont pas conscience de la différence de risque entre les deux produits, il est manifestement peu probable qu’ils passent des cigarettes au tabac sans combustion pour réduire le risque auquel ils s’exposent

15. Il n’y a aucune maladie pour laquelle le risque provenant de tabac sans combustion est supérieur au risque lié au tabagisme.

16. Les politiques actuelles de lutte antitabac sont basées sur l’idée que tous les produits du tabac présentent le même risque et que les fumeurs devraient abandonner ou bien affronter la mort pour cause de maladie en relation avec le tabac. Cette politique ignore ce que nous savons concernant le risque relatif lié au tabac sans combustion

17. De nombreuses personnes, qui ne veulent pas croire à la réduction de la nocivité du tabac, pensent à tort que le fait de passer des cigarettes au tabac sans combustion augmentera le risque de cancer de la bouche ou de la gorge. Ceci n’est tout simplement pas vrai

18. ...enfants et jeunes devraient être avertis de ne jamais commencer à consommer du tabac et les utilisateurs de tabac actuels devraient être encouragés à abandonner. Pour les fumeurs incapables ou non disposés à abandonner […] les encourager à changer pour les produits du tabac sans combustion présentant le plus faible risque ...

19. La preuve révisée indique que les produits ST [tabac sans combustion] pris comme moyens efficaces d’apport de nicotine peuvent fonctionner en tant que substituts aux cigarettes et aux moyens de sevrage du tabagisme.

20. En tant que manière d’utiliser la nicotine, la consommation de tabac non combustible est, en fonction du produit consommé, de 10 à 1 000 fois moins dangereuse que le tabagisme.

21. ...les données suédoises ne soutiennent pas l’hypothèse selon laquelle le tabac sans combustion (c’est-à-dire le snus suédois) est une passerelle vers le tabagisme futur.

22. L’utilisation de snus en Suède est associée à un risque réduit de devenir fumeur régulier...

23. Le consommateur qui refuse (ou ne peut arriver à) l’abstinence mais désireux d’utiliser un produit qui réduit le risque de 90% devrait avoir la possibilité de faire ce choix.

24. La sécurité relative du ST et d’autres systèmes sans combustion, permettant d’apporter de la nicotine, met à bas la revendication selon laquelle seules des méthodes d’abstinence par rapport au tabac sont des campagnes rationnelles pour la santé publique

25. Appliquer des principes de réduction de la nocivité aux politiques de santé publique relatives au tabac/à la nicotine n’est pas simplement une politique humaine et rationnelle

26. Le tabac sans combustion est environ 99% moins nocif que le fait de fumer

27. Une méthode logique permettant de réduire la nocivité pour des millions de fumeurs qui n’arriveront probablement pas à l’abstinence totale, dans un avenir proche ou à moyen terme, consiste à promouvoir la substitution du tabagisme par une alternative, des moyens moins dangereux ...

Quote Ref:

1. Ramström & Foulds, Journal of Tobacco Control 2006
2. Dr. Carl V Phillips, University of Alberta, School of Public Health
3. John Britton & Richard Edwards, the Lancet 2008
4. Gartner et al, the Lancet 2007
5. John Britton & Richard Edwards, the Lancet 2008
6. J. Britton, R. Edwards the Lancet 2008
7. W. Hall, C. Gartner Public Health 2009
8. John Britton & Richard Edwards, The Lancet 2008
9. SCENIHR report on Health Effects of Smokeless Tobacco Products – European Commission 2008
10. Brad Rodu & Carl V. Phillips, Harm Reduction Journal 2008
11. Phillips, CV, Wang, C & Guenzel B. BMC Public Health 2005
12. W. Hall, C. Gartner Public Health 2009
13. Phillips, CV, Wang, C & Guenzel B. BMC Public Health 2005
14. Phillips, CV, Wang, C & Guenzel B. BMC Public Health 2005
15. American Association of Public Health Physicians, 2008
16. American Association of Public Health Physicians, 2008
17. American Association of Public Health Physicians, 2008
18. American Association of Public Health Physicians, 2008
19. Kozlowski, American Journal of Preventive Medicine 2007
20. Royal College of Physicians report “Protecting Smokers, Saving Lives”. London, 2002
21. SCENIHR report on Health Effects of Smokeless Tobacco Products – European Commission 2008
22. Ramström L, Foulds J, Journal Tobacco Control 2006
23. Sweanor D, Alcabes P, Drucker E. International Journal of Drug Policy 2007
24. Sweanor D, Alcabes P, Drucker E. International Journal of Drug Policy 2007
25. Sweanor D, Alcabes P, Drucker E. International Journal of Drug Policy 2007
26. Dr. Carl V Phillips, University of Alberta, School of Public Health
27. 2008 Lancet article, Britton and Edwards

 

snus online stores

 


V2Tobacco.Com © 2006 - 2014 • SnusGeneral ConditionsTerms Of Use